Jan 19

Les hémorroïdes et le sport : effet, conséquence et conseils

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Personne, sauf peut-être un proctologue, n’aime parler des hémorroïdes. Il y a aussi très peu d’informations sur les hémorroïdes dans la presse destinée au grand public, ce qui conduit à penser qu’il s’agit d’une maladie rare. Pourtant, les hémorroïdes affectent un nombre étonnamment élevé de personnes; les hémorroïdes et les autres troubles intestinaux font souffrir plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde. Beaucoup de gens choisissent de souffrir en silence, sans doute à cause de l’embarras et une réticence à demander de l’aide. Ce phénomène n’est pas rare non plus dans le monde du sport. C’est ce que nous allons développer dans cet article et voir les conséquences que cela peux avoir.

Les conséquences du sport sur les hémorroïdes

Les conséquences du sport sur les hémorroïdes

Les sports de forces peuvent être cause d’hémorroïde

Traitement hémorroïde naturelSi vous soulevez des poids ou faites beaucoup d’efforts musculaires, vous courez plus de risques d’avoir des hémorroïdes et ce risque se développe avec l’âge. Le critère de l’âge devient important du fait du relâchement des tissus musculaire. En effet, les hémorroïdes peuvent être comparé à des varices au niveau de l’anus ou du rectum, donc l’engorgement de ses muqueuses est plus rapide passé la cinquantaine et le traitement des hémorroïdes devient plus compliqué. Cela est confirmé par les statistiques qui indique qu’un personne sur 2 (soit 50% des gens) ont des hémorroïdes passé les 50 ans.

En plus de l’âge, des antécédents de grossesse et d’obésité sont également des facteurs de risque primaires pour les même raisons.

Hémorroïdes : quels sont les symptômes ?

Ceux qui souffrent d’hémorroïdes éprouvent souvent des saignements ou des pertes, des démangeaisons, de la douleur et de l’inconfort pendant les selles (et parfois après). Dans les cas extrêmes, les hémorroïdes peuvent développer des caillots sanguins. Pour les personnes qui en souffrent, s’asseoir sur des surfaces dures est une action terriblement douloureuse.

Les hémorroïdes dans leurs premiers stades sont internes (petite boules à l’intérieur de l’anus). Lorsque la situation s’aggrave on parle alors d’hémorroïdes externes car les boules sortes de l’anus.

Quelques conseils pour diminuez les risques

Donc, pour les éviter, restez hydraté pendant que vous faites de l’exercice physique. Choisissez bien vos vêtements qui ne vont pas irriter cette région (c’est particulièrement important pour les athlètes d’endurance). Ayez une alimentation riche en fibres et augmentez l’apport en graisses(graisses saines pour le cœur) pour que les selles soient plus molles. Évitez de manger les aliments tels que les amandes ou la noix (ce qui va sérieusement aggraver l’irritation). Et puis,minimisez la consommation de sel afin de réduire le gonflement dans la zone douloureuse.

Il faut savoir que le sport en lui même est conseillé pour lutter contre les hémorroïdes car il permet de renforcer les tissus musculaires. Ce sont tout les sport de forces pur, qui exerce une pression au niveau du bas ventre qu’il faut éviter si vous avez des tendances naturelles aux hémorroïdes.

Si vous suivez ces lignes directrices, il n’y a aucune raison de ne pas poursuivre votre activité sportive sans risque. Ces mesures simples sont très efficaces pour traiter les symptômes des hémorroïdes, et vous pouvez les utiliser aussi comme mesures préventives. Ces conseils sont surtout destinés aux sportifs souffrent des hémorroïdes.

Traitement naturel hemorroide

Recherches ayant permis de trouver l'article:

  • hemoroide externe et le sport
  • hémorroïdes après le sport
  • peut on faire du sport apres une ligature d hemorroide
  • sport et hémorroïdes