Chirurgie hémorroïde, les différentes opérations chirurgicales possibles

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.4/5 (5 votes cast)

 Les hémorroïdes : quand l’intervention chirurgicale est nécessaire…

Même si dans la majorité des cas, les hémorroïdes disparaissent avec des produits ou remèdes naturels (astuce de grand-mère et autres) ou avec des pommades pour les crises hémorroïdaires que l’on peut acheter en pharmacie en vente libre, parfois les hémorroïdes provoquent des complications qui nécessitent une intervention chirurgicale.

Le type d’hémorroïde concerné par la chirurgie

Ce sont, dans la plupart des cas, les hémorroïdes internes dites de degrés III et de degrés IV qui sont, les plus concernés par la chirurgie. Le degré III est prononcé lorsque les hémorroïdes internes se délogent au moment de la défection. Une simple pression avec les doigts peut repositionner les hémorroïdes dans le canal anal. En stade de degré IV, un prolapsus hémorroïdaire est immuable. Dans la même optique, il n’est pas anodin qu’une hémorroïde interne ou externe entraîne une thrombose. La plus fréquente étant la thrombose due à l’externalisation des hémorroïdes. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est vitale. De même, si malgré une série de traitement les hémorroïdes (internes ou externes) persistent, le médecin peut proscrire une intervention chirurgicale. Plus rare, il est possible qu’une intervention chirurgicale soit pratiquée en urgence lorsque les hémorroïdes sont de formes douteuses.

Chirurgie hémorroïde : Les différentes opérations

En France, il existe deux types d’opérations chirurgicales : la méthode Milligan et Morgan et la technique de Longo. La première méthode est la plus utilisée. Elle consiste à extraire directement les hémorroïdes avec la peau et la muqueuse. Cette extraction s’effectue jusqu’au haut du canal anal. Il existe des plaies. Pour la pratique de la première méthode, une anesthésie générale est pratiquée. Elle nécessite une hospitalisation de 3 à 5 jours. L’autre technique, plus récente, permet de reloger les hémorroïdes. C’est, sous péridurale et par le biais d’une pince agrafeuse que le chirurgien va exciser un anneau de la muqueuse anale.

Autre information sur la chirurgie des hémorroides

Toute opération chirurgicale n’est pas sans conséquence, il est possible que des complications interviennent. Outre la douleur provoquée par la méthode Milligan et Morgan, appelée plus couramment l’hémorroïdectomie classique, la cicatrisation est longue. L’anopexie par agrafage circulaire, qui est la technique dite de Longo, est moins douloureuse que la précédente méthode. De plus, le patient peut reprendre ses activités en moyenne au bout d’une semaine.

 Traitement naturel hemorroide

Recevoir les meilleurs traitements
Vous souhaitez connaitre en temps réel :
  • Nouveaux traitements contre les hémorroïdes
  • Nouveaux produits (pommades ...)
Alors inscrivez vous gratuitement et vous recevrez toutes les informations par email
Chirurgie hémorroïde, les différentes opérations chirurgicales possibles, 3.4 out of 5 based on 5 ratings

Recherches ayant permis de trouver l'article:

  • opération hemoroide
  • hemoroide operation
  • opération hémorroides
  • operation des hemoroide
  • yhs-004
  • operation hemorroides internes
  • thrombose hemoroide
  • operation hemoroide interne
  • hemoroide operation chirurgicale
  • chirurgie hemoroide

One thought on “Chirurgie hémorroïde, les différentes opérations chirurgicales possibles

  1. Bonjour:
    je rentre a la clinique pour faire une l’intervention .hemorroide
    interieur mai je suis un trement je prend des cacher pour le sang
    previscan 20mg
    cordarone 200mg
    aténoloL 50mg
    je veus savoir quel risque ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>